Objets d’art portable

Fruit d’une collaboration entre l’allemand K1X et vingt adolescents du Sierra Leone, cette collection baptisée Folorunsho est un projet humanitaire à elle toute seule.

Folorunsho-k1x-636x424

Entretenant des liens très forts avec le Sierra Leone depuis 2004, date à laquelle la marque débuta sa collaboration avec l’équipe de basket nationale, K1X rend hommage cette fois-ci à la créativité d’une vingtaine d’adolescents déshérités du pays. Grâce à plusieurs techniques traditionnelles comme le Gara (teinture par nœuds) ou le Batik (procédé d’impression), tous ont réinterprété le modèle DCAC de la marque de basketball, créée en 1993 par Christian Grosse. Résultat ? Une collection intitulée Folorunsho comprenant pas moins de 20 paires de chaussures, toutes vendues 130 euros et accompagnées d’un livre, recouvert de fameuse toile Batik, expliquant la fabrication et le déroulement du projet. En plus de susciter des vocations à ces jeunes Sierra-Léonais des vocations de stylistes et de suggérer des projets d’avenir, ces « objets d’art portable » leur ont aussi permis d’être scolarisés et de bénéficier d’un compte bancaire. Mieux encore : l’ensemble des profits, réalisé par la vente des sneakers, sera reversé au fond Sierra Leone Charity qui veille à l’avenir de toute cette génération. Une belle opération. Collection Folorunsho K1X – disponible chez colette à partir du 5 mai. Prix : 130 euros.

Shares

+ Pas de commentaires