La fashion week d’Inès

Croisée entre deux défilés, l’artiste peintre Inès Longevial révèle pour nous quelques uns de ses coups de coeur et lève le voile sur son rapport à la mode.

INÈS LONGÉVIAL CARTON MAGAZINE

@ Inès Longévial

Quels ont été tes coups de coeur Inès, et pourquoi ?
Jacquemus, parce que j’ai passé une très belle soirée dans le Sud et parce que j’étais assise derrière Aya Nakamura. J’ai aussi beaucoup aimé Loewe, avec cette partie « de capes et d’épées » que j’ai adoré.

Quel est ton rapport à la mode ?
Moi, je m’habille de manière très simple, j’adore les tee-shirts unisexe, les 501 Levi’s et les gros pulls en laine. Mais j’adore être transportée par les shows de mode, je trouve ça très enrichissant et très souvent je me sens dépaysée.

Dans quelle mesure penses-tu que style et peinture se rejoignent ?
Ce qui me frappe en premier, ce sont les alliances de couleurs. Dans ma pratique personnelle, c’est une recherche constante d’harmonie pure. Et dans la mode que j’aime, c’est souvent aussi un élément majeur voire même le point de départ d’une collection.

Quelle est ton actualité ces prochaines semaines ?
Je présente ma toute première exposition solo, à Paris et je sors également mon livre qui retrace, jour après jour, un an de travail. Et j’ai aussi un projet (secret !) dont je suis très fière, avec quelqu’un que j’aime beaucoup…

Comment résumerais-tu, en une seule photo, ta semaine de la mode parisienne ?
Au tout début du show Louis Vuitton, mon sac est tombé d’en haut des gradins, sous l’échafaudage. Ce qui m’étonne, c’est que je suis la seule à qui c’est arrivé… Impossible de le récupérer avant que tout le monde soit sorti !

.

INÈS LONGÉVIAL CARTON MAGAZINE

 


Voir cette publication sur Instagram

2019 on this battlefield ⚔️

Une publication partagée par Inès Longevial (@ineslongevial) le

Shares

+ Pas de commentaires