Semoh c’est beau

Il faut qu’on vous parle du japonais Semoh (« homes » à l’envers), hors des modes mais pourtant pile poil dans l’air du temps.

semoh

@ Luca Gabino

Semoh, c’est la marque de notre copain Hiro Ueyama que vous avez déjà pu découvrir ici. Passionné de mode depuis toujours, ce natif du sud du Japon s’est lancé dans le grand bain à l’été 2012, mixant délicatement vêtements de travail, panoplies militaires et clins d’oeil au vintage français. Anti fast fashion au possible, Semoh promet de durer dans le temps grâce à des panoplies quotidiennes et abordables, déclinées dans les matériaux les plus nobles. C’est le cas avec cette nouvelle collection riche en denim, chino, soie et lin, rehaussée de broderies romantiques et d’imprimés sur le même thème. A savoir : des oiseaux et des jolies roses pour rendre hommage à l’une des oeuvres du poète Oscar Wilde. Bref, une certaine idée de la nature et un grand écart entre passé et futur qui résument, finalement, bien l’univers d’Hiro. Preuve s’il en fallait encore : ces photos prises à Moerenuma Park (dans le nord du pays), un terrain de jeux géant où découvrir les sculptures modernes d’un certain Isamu Noguchi. Ouvrez bien les yeux, toutes ces merveilles (les créations Semoh comprises) ne sont appréciables que là-bas, au Pays du Soleil Levant. Oui mais jusqu’à quand ?

 

semoh

@ Luca Gabino

 

semoh

@ Luca Gabino

Shares

+ Pas de commentaires