Maison des Perles

Avec leurs perles dénichées en France, les broches de Môko Kobayashi font (re)découvrir une technique de broderie vieille comme le monde (presque) : le crochet de Lunéville.

Maison des Perles

 

Couture pour les nuls : la technique de Lunéville (une ville située en Meurthe-et-Moselle) consiste à broder perles et paillettes en utilisant un crochet du même nom. L’outil comprend un manche dans lequel est inséré une pointe fine de crochet, sorte de petit hameçon plutôt coton à manier. Raison de plus donc pour apprécier les broches de Maison des Perles, une petite manufacture tokyoïte dirigée par Môko Kobayashi. Ses festons, plus japonais tu meurs, sont fabriqués à partir de perles rares (période 1930-1950) dégotées chez nous, en France. Bref, du bel ouvrage à épingler au revers d’une veste comme les filles de là-bas. Nos bijoux préférés : ce plat de udon accompagné d’un bol de riz (ci-dessus) ou ce trop mignon Mont-Fuji, emblème par excellence du pays. Broches Maison des Perles – disponible en ligne et ici.

 

Maison des Perles

Shares

+ Pas de commentaires