La lingerie de Marieyat

Alliance du corps et de l’esprit, on vous présente Marie : la créatrice de Marieyat, une marque de lingerie aussi douce que moderne. Sans compromis.

marieyat

 

Quel est ton parcours ?

Je suis chinoise (Hong Kong) mais je vis actuellement à Londres et je voyage sans cesse pour le travail. J’ai étudié à la Central Saint Martins School, à Londres.

Comment t’est venue l’idée de créer ta propre marque ? Pourquoi avoir choisi l’univers de la lingerie ?

C’est venu d’un besoin personnel ! Je n’arrivais pas à trouver des sous-vêtements intéressants, non conventionnels et confortables, à porter tous les jours. Je me suis intéressée au travail sans couture (à base de maille circulaire) – la plupart des marques traditionnelles le font – réalisant qu’il y avait encore pas mal de choses à faire dans le domaine. J’ai recherché des usines capables de travailler les fils de soie, de coton et de laine. Plus important encore, elles devaient toutes fournir un travail de haute qualité pour que je puisse (enfin) fièrement revendiquer une marque Made in China.

Quelles sont tes inspirations ?

Je suis inspirée par toutes les femmes étonnantes autour de moi : de ma mère à mes amies. En terme de recherches, j’aime explorer l’art chinois érotique et ses représentations de la femme mais aussi des images montrant la vérité sur nos corps. Avec son lot de vergetures, de cicatrices ou de contusions. Je trouve cela aussi fascinant que magnifique. Je m’intéresse enfin beaucoup à toutes ces jeunes asiatiques populaires sur internet (et les réseaux sociaux) qui pourraient, à l’avenir, influencer mes collections .

Pourquoi aimes-tu autant flirter avec la mode unisexe ?

Je ne flirte pas forcément avec la mode unisexe. Je tends plutôt vers plus de simplicité et de confort qui pourraient, effectivement, attirer les filles et la garçons.

Qu’est-ce que tu trouves sexy ?

Le confort, la simplicité et la confiance en soi.

www.marieyat.com

 

marieyat

 

marieyat

 

marieyat

 

marieyat

Shares

1 commentaires

+ Laisser un commentaire