Les pépites d’Aurélie

De nouveau, la créatrice Aurélie Bidermann fait partager ses souvenirs de voyages, nous invitant, cette fois-ci, au pays des Mayas, des Incas et des Aztèques.

aurelie-bidermann-636x424

 

A la vue des nouvelles créations proposées par Aurélie Bidermann, on ne peut s’empêcher de penser au mythe des Cités d’Or, et leurs célèbres rues pavées d’or. Des merveilles brutes et sauvages – comme le veut la légende – découvertes peu avant l’arrivée de Christophe Colomb et des conquistadors. Une terre sauvage qu’on imagine sans mal peuplée de lieux de cultes grandioses, toujours nimbés d’or. Ce même or est justement chéri par la créatrice, depuis ses débuts. La saison prochaine, Aurélie ne déroge donc pas à la règle, travaillant son matériaux fétiche à la main, patinant celui-ci comme s’il avait vécu. Chargés d’émotion, ses trésors, parfois irréguliers, n’ont encore que plus de charme… A l’image du sautoir Cuzco, orné de dents dorées martelées, sculptées, ciselées et attachées à une chaîne articulée, des gracieuses boucles d’oreilles Mendoza (de longues lamelles d’or montées sur une base d’émail bleu), ou de la bague trois doigts Tao, en forme de serpent, l’un des motifs signature de la marque. Indissociable aussi de l’identité Aurélie Bidermann, le collier Do Brasil (avec ses fils de soie tressés autour d’une chaîne maillon or ) se piquera cet hiver d’un rouge éclatant, hommage à la couleur des vêtements Maya. Plutôt inspirant, non ?

[nggallery id=44]
Shares

+ Pas de commentaires