All about the aubergine

Repérée l’année dernière avec une première collection de bijoux aux surfaces polies, voici le retour d’Anne Manns et des parures plus figuratives et inattendues. Interview.

ANNE MANNS

 

Quelles ont été tes inspirations pour cette collection ?

La collection Aubergine est la première partie d’une série de bijoux à venir inspirée par la flânerie dans les jardins potagers. Il n’y a rien de plus beau que de regarder une petite graine se transformer en un fruit ou en un légume. L’aubergine elle-même est une véritable oeuvre créée par la nature, elle offre une diversité infinie de formes, de couleurs, de surfaces plus ou moins brillantes etc. Un « objet » naturel un peu oublié au quotidien certes mais à la beauté unique !

Pourquoi la nature est-elle si importante pour toi ?

Je fais beaucoup la navette entre Berlin et le nord de l’Italie où vit mon petit ami. Ici, on apprécie une vie entourée par les montagnes et la très belle nature. Cela influence donc beaucoup mon travail. Mon copain est le genre de mec très « nature », nous passons donc beaucoup de temps dehors naturellement…

Tu as shooté pour ta campagne une mannequin noire (toujours pas si fréquent, hélas). C’est quelque chose de naturel pour toi ? Militant ?

Pour moi c’est normal et ça devrait être normal pour tout le monde ! Les choses se sont un peu améliorées dans l’industrie de la mode dernièrement, ce qui est bien. Mais cela devrait aussi être la même chose dans tous les autres domaines. Et malheureusement, ce n’est toujours pas le cas.

Quel genre de femmes t’inspire ?

Je n’ai pas de type spécifique. Je suis entourée par tant de femmes différentes et incroyables que c’est finalement le mélange de leur génie qui m’inspire. Mais en général, j’aime les filles qui ne se prennent pas au sérieux (et sont capables de porter des aubergines à leurs oreilles…). Vous ne sauverez pas le monde avec des bijoux ou des accessoires de mode, vous pouvez juste le rendre – dans le meilleur des cas – un peu plus amusant. Alors jouez avec !

Que peut-on te souhaiter pour 2018 (et plus) ? 

Pour l’instant, je suis heureuse si je peux continuer à réaliser les idées que j’ai déjà dans la tête et satisfaire mes clientes. Ce serait génial, c’est vrai, si je pouvais le faire chez l’un des plus gros détaillants qui soit !

 

ANNE MANNS

 

ANNE MANNS

 

ANNE MANNS

 

ANNE MANNS

 

ANNE MANNS

Shares

+ Pas de commentaires