We ♡ Belgique

On adore les bijoux d’Axelle Delhaye, mix de parures victoriennes, trésors chinés lors de grands voyages, or refondu et associations inattendues. Interview de la créatrice.

Axelle Delhaye

 

Quel est ton parcours Axelle ?

J’ai fait des études d’histoire de l’art et de peinture à l’Ecole de la Cambre, à Bruxelles.

Comment définis-tu ton style ? 

Je m’intéresse au point de rencontre entre le passé et le futur. Comme un pont finalement, avec un dialogue entre les deux. C’est un style éclectique qui joue avec les codes.

Qu’est-ce qui te plaît dans l’idée de (re)travailler du vintage ? 

Je réutilise des bijoux vintage car ils portent en eux une histoire. Je me l’approprie puis je réinvente une nouvelle histoire en les sortant de leur contexte originel. Je leur donne une seconde vie tout en réutilisant l’or perdu. Tout est recyclé et réutilisé.

Ta fabrication est 100 % belge… pourquoi ? Plus généralement, comment définir le je-ne-sais-quoi belge ?

Je tiens beaucoup au savoir-faire belge et à ce que tout soit réalisé en Belgique. Au sujet du fameux je ne-sais-quoi, je dirais que nous vivons dans un pays un peu décalé, totalement surréaliste, plein de contradictions. L’autodérision est sans doute notre première qualité. Alors finalement, peut-être que mes bijoux – qui sont tous différents et uniques – cherchent un peu à brouiller les pistes, eux aussi !

www.axelledelhaye.com

 

Axelle Delhaye

 

Axelle Delhaye

 

Axelle Delhaye

 

Shares

+ Pas de commentaires