Wanted ! Les créoles d’Aurélie Bidermann

Fluides et délicates à la fois, ces créoles Aurélie Bidermann n’auraient pas déplu à Talitha Ghetty, l’icône bohême des années 60…

CreolesAB636x422

On vous parlait déjà ici et  dAurélie Bidermann dont les bijoux sont, toujours, une invitation au voyage. L’inspiration lui vient de ses multiples vadrouilles autour du monde. Après nous avoir emmené au pays des Mayas, des Incas et des Aztèques, c’est cette fois-ci sur la terrasse d’un palais Maure que la créatrice nous invite. Talitha Ghetty, l’icône solaire des sixities, aurait adoré ces fines créoles recouvertes d’or, fluides comme des vagues dorées sur lesquelles s’alignent de délicates perles. Des boucles d’oreilles baptisées Cheyne Walk, immortalisées d’ailleurs (parmi d’autres trésors) dans un court-métrage fraîchement dévoilé. Une vraie pépite dans un monde de brutes, non ? Créoles Cheyne Walk Aurélie Bidermann – prix sur demande.
Shares

+ Pas de commentaires