Chez Gabriella Cortese

11/01/2012  by 

Réputée pour son goût très sûr en matière de mode et de décoration, cette Italienne de naissance et parisienne d’adoption nous reçoit chez elle, dévoilant quelques uns de ses plus jolis trésors.

gabriela-cortese-636x422-5

 

Contrairement aux créations Antik Batik, longtemps associées à ces nombreuses ornementations mordorées, ces motifs floraux et bien d’autres imprimés géométriques inspirés de l’avant-garde russe par exemple, la créatrice de mode nous reçoit dans un univers finalement moins bohème qu’on ne pouvait l’imaginer. Sans rien perdre de son âme voyageuse pour autant, Gabriella Cortese nous laisse découvrir un intérieur plutôt riche en souvenirs du passé et nombreux trésors vintage, conservés presque religieusement ces dernières années. Ses fétiches…

  • la céramique. Que ce soient ces modèles Balloon rouges trônant sur l’étagère de la salle à manger, où ces vases de Vallauris, Gabriella parcourt les vides-greniers du monde entier pour dénicher des trouvailles. Le must ? Les puces de Turin, organisées le 1er week end de chaque mois. La créatrice s’arrange d’ailleurs pour programmer chacun de ses voyages dans le Piémont pendant ladite manifestation…
  • les lunettes. Collectionnées par son mari Marc Rioufol disparu l’année dernière, Gabriella les conserve précieusement dans son bureau. Leur marque fétiche à tous les deux : les modèles signés Persol.
  • les parfums Santa Maria Novella (à acheter chez Amin Kader à Paris), qu’elle utilise comme spray d’intérieur dans toutes les pièces. Chic, non ?  Amin Kader : 1, rue de la Paix Paris 2e
  • les bougies : Diptyque ou Cire Trudon (format maxi). “Mon mari adorait allumer des bougies partout et moi, j’ai vite pris l’habitude de contrôler que notre maison, toute en bois, ne prenne pas feu !”.
  • les produits de beauté Kiehl’s, qui “sentent bon et frais”.
  • les chapeaux. Précisément les classiques Borsalino : “avec eux, on en a pour toute une vie”.
  • le vintage : lampe en cristal datée des années 40, vases fifties, cheminée fabriquée en 1920, cadres avec papillons chinés dans les brocantes etc.
  • les bijoux en perles concoctés par son fils Nicola, âgé de 5 ans.
  • les petites médailles en tout genre, collectionnées et portées presque quotidiennement.

 

banniere tsf copy 4