Testés pour vous

En quête de nouveaux spots où bien manger ? Voici nos dernières découvertes parisiennes pour finir l’année en beauté.

PERTINENCE @ Guillaume Lechat

@ Guillaume Lechat 

On commence avec l’une de nos trouvailles préférées : Pertinence, une adresse ultra confidentielle (18 couverts seulement !) où officient Ryunosuke Naito et Kwen Liew. Ce « vrai » couple dans la vie sert une cuisine savoureuse et intime à son image, mix parfait de cuisine française et d’élégance japonaise. On a adoré : le carpaccio de carabineros (à la mangue et au concombre parfumé à l’hibiscus), les délicieuses noisettes de chevreuil dorées et, pour finir, un très frais velouté de poire à l’aloe vera et au sorbet pomme verte. Parfait pour un dîner avec son amoureux. Pertinence – 29 rue de l’Exposition  Paris 7e.

 

BMK Paris-Bamako

 

Changement de décor avec notre autre coup de coeur BMK Paris-Bamako, géniale cantine (& épicerie) où déguster toutes les richesses de l’Afrique. Sont cuisinés ici de délicieux plats traditionnels tels que l’incontournable Mafé d’origine malienne (cuisiné avec du boeuf, du riz blanc et des légumes) ou le Thieboudienne, plat de fête sénégalais composé principalement de riz longuement mijoté. A tester absolument : le trop bon Yassa au tendre poulet mariné dans la moutarde, le citron et le jus de cuisson de la viande. Imbattable question qualité/prix. BMK Paris-Bamako – 14 rue de la Fidélité Paris 10e.

 

LE PETIT MATHIEU

 

Testé aussi, Le Petit Mathieu et son ambiance très « comme à la maison » parie également sur la convivialité. Entre les banquettes de cuir et des meubles chinés, on vous sert ici, chaque jour, des petits plats différents histoire de varier les plaisirs. Entre autres : burrata au lait cru et tomates confites, carpaccio de daurade royale et daïkon (petits radis blancs asiatiques) ou encore balls de poulet aux épices. Miam ! Le Petit Mathieu – 54 rue du Colisée Paris 8e.

 

ZEBULON PARIS

 

Pour finir enfin, voici Zébulon, un restaurant à la cuisine inventive situé du côté de Palais-Royal. Inspiré, le chef Takashi revisite ici les classiques de la gastronomie française en les twistant d’accents nippons (lui-même est japonais). Côté salle c’est pas mal non plus, avec un décor subtil mixant (entre autres) piano à queue, cuisine ouverte à baies vitrées et grande table d’hôtes. Zébulon – 10 rue Richelieu Paris 1er.

Shares

+ Pas de commentaires