Testés pour vous

En quête de nouveaux spots où bien manger ? Voici nos dernières découvertes parisiennes.

AL DENTE LE BON MARCHÉ

 

Adresse éphémère oblige (jusqu’au 22 octobre prochain), on commence par La Casa, un comptoir italien pur jus installé au rez-de-chaussée du magasin Le Bon Marché. Alors que celui-ci accueille l’exposition La Famiglia Rive Gauche, Patrizio Miceli (on lui doit la délicieuse marque de sauces tomates Al Dente La Salsa) promet pasta, antipasto et pâtisseries locales aux gourmands de passage. La Dolce Vita, la vraie ! Le Bon Marché – 24, rue de Sèvres Paris 7e.

 

SON OF A BEAST

 

Vous connaissiez peut-être déjà The Beast, vraie smokehouse traditionnelle reine du barbecue texan. L’adresse accueille désormais Son of a Beast  (au sous-sol), sorte d’enfant rebelle – mais génial – mixant BBQ et cuisine chinoise. Un repère où officie l’invitée d’honneur Mingou, cuisinière et dessinatrice culinaire, créatrice d’un menu unique à tester d’urgence. Ouvert le vendredi soir uniquement (sur réservation). Son of a Beast – 78 bd de Belleville Paris 20e.

 

JUSTINE ©Roberta Valerio

© Roberta Valerio

Cuisine au feu toujours avec la brasserie Chez Justine qui s’offre un joli lifting. Changement de décoration mais pas que puisque l’enseigne opère un retour aux origines avec un véritable four à bois installé en cuisine. De quoi proposer à la carte des saveurs tournées vers le sud comme de gourmandes pizzas napolitaines, des côtes de boeuf, de l’aïoli de légumes rôtis, des burratas et autres saucisses grillées. On y va donc pour le contenu des assiettes mais aussi pour le décor, l’odeur du bois flambé et les jolis garçons du bar… Chez Justine – 96 rue Oberkampf Paris 11e.

 

ANAHI @ FRANCIS AMIAND

@ Francis Amiand

On termine enfin avec le très culte Anahi, intime restaurant sud-américain réouvert sous l’impulsion de Riccardo Giraudi, entre autres (unique) importateur de bœuf de Kobé en Europe. Dans un décor années 30 quasi d’origine, on déguste ici un très exclusif jambon de boeuf de Kobe issu du fumage et de l’affinage de la tranche grasse de la viande selon les méthodes de la région du Léon, en Espagne. A tester aussi : guacamole au cactus nopal et bacon, empanadas de bœuf Wagyu, ceviche de loup et soufflé au chocolat légèrement pimenté. L’adresse idéale pour dîner en amoureux à la lueur des bougies, entre marbre rouge veiné et jolie faïence. Anahi – 49 rue de Volta, Paris 3e.

Shares

+ Pas de commentaires