De givre et de glace

Réalisées par Inès Mélia, ces créations glacées figent à jamais la beauté des fleurs, par nature, éphémère.

INÈS MELIA CARTON MAGAZINE

 

On ne connaît rien de plus triste que de voir des fleurs se faner. Tragique mais absolument poétique précise Inès Mélia, artiste polymorphe aussi à l’aise avec la musique (elle est également sound designer) que pour peindre ou improviser de grandioses sculptures domestiques à partir de sa propre vaisselle. Désolée de voir mourir ses pivoines, jonquilles et autres bouquets de saison, Inès a décidé de figer celles-ci pour l’éternité en les emprisonnant dans la glace. Une opération sensible et délicate, « je m’excusais auprès d’elles à chaque fois que je leurs coupais la tige » où le temps (et quelques secrets…) fait son oeuvre. Comptez en effet 24h au congélo pour transformer la matière organique en sublime sulfure façon cristal. Rien ne se perd, tout se transforme. Un fois de plus.

 

INÈS MELIA CARTON MAGAZINE

 

INÈS MELIA CARTON MAGAZINE

 

INÈS MELIA CARTON MAGAZINE

 

INÈS MELIA CARTON MAGAZINE

Shares

+ Pas de commentaires