Petites luxures

On a interviewé l’auteur(e), du compte instagram Petites Luxures, à l’origine de dessins érotiques où seuls quelques traits suffisent à échauffer les esprits…

PETITES LUXURES

 

Anonyme, l’illustrateur/illustratrice de ces dessins à l’encre fascine quotidiennement plus de 520 000 abonnés (!) Instagram. La spécialité de Petites luxures ? Des croquis coquins et érotiques, jamais pornographiques ni vulgaires grâce (entre autres) à certaines parties de l’anatomie (imaginez lesquelles…) l’air de rien « gommées ». La parade parfaite pour que chacun s’approprie ces petites scènettes libertines et, bien sûr, contourner la méchante censure instagram. Interview.

Le contraste entre votre technique de travail « à l’ancienne » (votre dessin « doit aller directement du cerveau à la feuille ») et les médias utilisés (tumblr, instagram) est rigolo. Serait-ce le propre des artistes de la nouvelle génération ?

Aucune idée j’avoue, je ne sais pas si on peut parler d’une « nouvelle génération d’artistes » bien définie ? En tous cas, il est vrai qu’internet est un excellent moyen de diffuser ses œuvres et de trouver son public, surtout via les réseaux sociaux. Il y a encore 15-20 ans, il était impensable pour un artiste d’imaginer toucher des gens aux 4 coins du monde en si peu de temps. Mais ça n’est qu’un moyen de diffusion, peu importe le medium utilisé pour créer les œuvres. Et en matière de création, j’aime le concret, le tactile et aucun outil numérique ne m’apporte ce ressenti de « réel » mieux que de l’encre sur du papier.

Pensez-vous que cultiver le mystère contribue (aussi) à votre succès ?

Pour le succès je ne sais pas, car je ne peux l’expliquer. Mais ce mystère fait un peu partie de ma démarche, car comme dans les dessins, j’aime cultiver le non-dit et les ellipses, créer ces vides que les spectateurs vont devoir combler avec leur propre imagination. C’est à mon avis ça qui permet de s’identifier et de se projeter dans les images, de s’approprier les scènes. Ce qui à mon avis, aussi, rajoute un peu de piquant.

Comment rester anonyme si vous commencez à exposer et/ou publier ? Promo… masquée ?

Je me suis posé(e) la question, mais je pense qu’à terme je vais devoir lâcher cette histoire d’anonymat. Je ne me montrerai pas sur mon fil Instagram mais pour les expos à venir, je ne compte pas porter un masque ! Ça ne cassera pas ma démarche car la majorité des followers continueront à ignorer mon identité. Et puis j’avoue commencer à en avoir un peu marre de tous ces casse-bonbons qui tentent de se faire passer pour moi ici ou là, alors me montrer un peu permettra de pouvoir revendiquer ces dessins !

Comment contournez-vous (ou pas) la censure sur instagram ?

Je n’ai pas de technique particulière. Je marche un peu sur des œufs, je sais que je joue avec le feu. J’ai eu quelques images supprimées, depuis je n’utilise que quelques hashtags précis pour éviter de faire venir des gens susceptibles d’être choqués. Je pense que mon style un peu abstrait joue en ma faveur, mais je ne serai jamais à l’abri… D’où le backup tumblr d’ailleurs (ici).

Est-ce qu’il y a des choses que vous vous interdisez ?

Bien sûr ! J’essaie de montrer une image simple et naturelle du sexe décomplexé, comme un plaisir de la vie au même titre que la bonne bouffe ou la bonne musique. En faisant cela, j’essaie donc de briser certains tabous, mais tout ça doit rester dans une dynamique de sentiments positifs, et évidemment entre adultes consentants. Et puis, je m’interdis également de me forcer : mes images doivent rester naturelles et spontanées. Je ne fais donc aucun dessin sur commande, ni ne me force à faire des images qui ne me touchent pas juste par calcul ou opportunisme : il faut que j’aie envie, sinon ça se sent et tout tombe à plat !

 

PETITES LUXURES

 

PETITES LUXURES

 

🇫🇷 Hello les amis ! Vernissage ce soir à la galerie @galerie_slika à Lyon de l’expo #pornographisme pour la sortie du livre @prngrphsm. Vous pourrez y voir des œuvres de @jcdecastelbajac, @jonnystyle et bien d’autres, et aussi 8 dessins originaux que j’ai réalisés pour l’occasion. Ils seront d’ailleurs à vendre (plus d’infos : jmasurel@galerie-slika.com) 😘😘😘 🇬🇧 Hey friends! Tonight starts the #pornographisme exhibition at @galerie_slika in Lyon, France, for the release of the @prngrphsm book! There will be shown work from @jcdecastelbajac, @jonnystyle and many others, and 8 original drawings that I made for this exhibition. Drawings will be for sale, contact jmasurel@galerie-slika.com for more information 😘😘😘

Une photo publiée par ❤️ Petites Luxures ❤️ (@petitesluxures) le

Shares

+ Pas de commentaires