Chez Astier de Villatte

Bienvenue dans les coulisses de la maison Astier de Villatte où chaque pièce de vaisselle et autre objet en céramique bénéficient des attentions et du savoir-faire ancestral d’une petite vingtaine d’artisans.

ASTIER DE VILLATTE

@ Kristy Sparow

Ce n’est pas la première fois qu’on vous parle d’Astier de Villatte, cette marque fondée par Ivan Pericoli et Benoît Astier de Villatte, reine des faïence à l’aspect unique (du fait de la confection manuelle et du séchage naturel) et des objets parfumés. Enrichie depuis peu d’un département édition (), la manufacture réhabilite l’estampage, une technique vieille comme le monde (presque) qui confère à chaque sujet un charme unique, plein d’aspérités impossibles à reproduire en machine. L’idée ? Aplatir au rouleau à pâtisserie – façon pâte à pizza, oui oui – une terre brune originaire de Paris, fine de quelques millimètres d’épaisseur seulement. Celle-ci est ensuite déposée dans un moule qui lui donne une forme et des reliefs, cuite au four, trempée dans un mystérieux bain blanc d’émail et recuite encore. Ici chaque artisan fabrique la pièce dont il est spécialisé du début à la fin, d’où un temps de fabrication forcément long (comptez 15 jours pour une tasse) mais qui en vaut la chandelle. La preuve : des pièces originales qui donnent l’illusion d’avoir toujours existées, entre sucriers, théières, plats et encensoirs tous plus ravissants les uns que les autres.

 

ASTIER DE VILLATTE

 

ASTIER DE VILLATTE

 

ASTIER DE VILLATTE

 

ASTIER DE VILLATTE

 

ASTIER DE VILLATTE

 

ASTIER DE VILLATTE

 

ASTIER DE VILLATTE

 

ASTIER DE VILLATTE

 

ASTIER DE VILLATTE

Shares

+ Pas de commentaires