L’Hôtel Panache

On vous présente ce nouveau repère parisien installé près des Grands Boulevards, parfumé d’Art Nouveau et joliment tarabiscoté.

HÔTEL PANACHE

 

La semaine dernière souvenez-vous, on découvrait les soins Bonne Nouvelle, des produits de beauté imaginés par Adrien Gloaguen, le propriétaire de l’Hôtel Paradis et du Panache, des établissements typiquement parisiens. Si on connaissait le premier, voilà qu’on découvre le second, fraîchement inauguré cette semaine. Un trésor de charme logé dans un immeuble d’angle période fin XIXe, comprenant 40 chambres fortes en thème, toutes embellies par les soins de la décoratrice Dorothée Meilichzon. Elle y décline du sol au plafond son style ornemental (la moquette aux mini motifs à triangles est trop jolie), accumulant les détails « comme avant » (interrupteurs en céramique, chaises chinées, vieux téléphones muraux…), les jeux de miroirs et les imprimés graphiques. Ici, on ne s’ennuie jamais avec des étages aux détours tantôt arrondis, tantôt piquants et on raffole, bien sûr, des chocolats A La Mère de Famille glissés dans le mini bar ou encore des carnets de voyage La Petite Papeterie Française, offerts aux hôtes lors du départ. Le pompon ? Le tarif des chambres, plus que raisonnable pour changer d’air même à Paris (à partir de 130 euros la nuit). Allez-y, vous nous direz !

 

HÔTEL PANACHE

 

HÔTEL PANACHE

 

HÔTEL PANACHE

Shares

3 Commentaires

+ Laisser un commentaire