La papeterie In Haus Press

En provenance directe de San Francisco, les petits papiers In Haus Press donnent bien envie d’entamer une correspondance.

In Haus Press

 

C’est en (re)découvrant, cet été, les joies de l’écriture et le plaisir d’envoyer des cartes postales qu’on s’est décidé : et si on reprenait la plume pour la rentrée ? Tellement plus sympathique qu’un sms et nettement plus charmante qu’un vulgaire email, la jolie papeterie In Haus Press prône les échanges manuscrits. Très à cheval sur la qualité, attentive aux détails soignés, la manufacture californienne est adepte du slow printing, qui consiste à privilégier les impressions manuelles sur des presses à l’ancienne, le tout réalisé dans le petit appartement de Treasa Ewing, la créatrice de la marque. Bref, une histoire comme on les aime, traduite dans des réalisations qu’on imagine déjà collectionner. Notre coup de coeur ? Ces cartes de correspondance ornées d’épingles à chignons, imprimées sur un beau papier « de coton blanc doux ». On fond. Carte Hair Pins In Haus Press – 4 euros pièce.

Shares

+ Pas de commentaires