Smells like Hip Hop

Entretien avec Stéphane aka Mr. Rocket, le réalisateur autodidacte de Smells like Hip Hop, un documentaire – diffusé à partir du 14 mars sur Canal Street TV – qui retrace 30 ans de culture Hip Hop en France.

Par Linda Mestaoui

affiche-636x422

 

Rencontré à la Gare XP de Gentilly (94), ce lieu d’échange et de création autogéré, Mr Rocket nous reçoit au beau milieu d’artistes issus des univers de la photo, de la peinture, du montage vidéo, de l’écriture, de la mise en scène ou  encore de la mécanique artistique. Une prolifération de talents plus qu’inspirante pour monter Smells Like Hip Hop, un abécédaire de 26 épisodes de 5 min, diffusé dés aujourd’hui sur Canal Street TV, et jusqu’au 6 juin prochain.

Hip-hop don’t stop

Quand Stéphane découvre la culture Hip Hop, il n’a que 9 ans. Pour fêter son titre de meilleur danseur, remporté lors d’un concours de danse, son cousin l’emmène assister à la mythique émission de Sydney, H.I.P H.O.P. « Là, ça a changé ma vie » nous confie-t-il. Des années plus tard, en sortant d’un magasin de disques accompagné de DJ Dee Nasty, il constate que les mêmes passionnés de disques sortent de la boutique sans même reconnaître son légendaire ami…

Le savoir est une arme, maintenant je sais

Une idée murit alors : réaliser un documentaire qui rassemblerait toutes les disciplines inhérentes à la culture Hip Hop en France, que ce soit le rap, le graff ou encore la danse. Bref, Smells like Hip Hop (un titre en clin d’œil  à Smells Like Teen Spirit du groupe Nirvana) répondrait à un vrai besoin, pour l’instant inexistant. Mr. Rocket commence alors à sillonner la France, nous sommes en avril 2007. Novice, il part de rien et parcourt le pays de Lille à Marseille, son pied de caméra à la main. « Si l’aventure a duré aussi longtemps, c’est sans doute que je cherchais toujours une excuse pour continuer... ».

IV my People

Parmi les entretiens du documentaire diffusé sur Canal Street TV, figurent Solo d’Assassin, Sydney, Dee Nasty, Kohndo, Ejm, Orelsan, Olivier Cachin, Sear de Get Busy, JonOne, Dj Chabin, ou encore Demon One – l’une des meilleures itw de Mr. Rocket – et Busta Flex. Il lui dira d’ailleurs : « merci mec, tu me fais parler de quelque chose que j’aime. »

Marseille envahit 

Comment parler de culture Hip Hop sans un détour par la Province ? Mr.Rocket parcourt bien-sûr Lille, Lyon, Rennes, Bordeaux, Strasbourg et enfin Marseille. Ville à laquelle il consacre même un épisode complet dans son abécédaire. « M » comme la première lettre de la Cité Phocéenne, où il s’entretient avec Dj Faze, Soon, Boss One (3e œil), Psy 4 de la Rime, K-Ryhme le Roi mais aussi Freeman. Si Faf la Rage et Akhenaton sont quand à eux rencontrés à la Cosca (Marseille), la Fonky Family ne figure hélas pas dans le reportage. Rassurez vous, Mr. Rocket  n’oublie pas pour autant de leur adresser une dédicace dans l’un des principaux épisodes de la série… Peace, unity and having fun on vous dit !

Smells like Hip Hop – diffusé sur Canal Street TV jusqu’au 6 juin prochain.

Shares

+ Pas de commentaires