Ordinaires mais extraordinaires

L’allemand Clinq réussit à transformer de vulgaires et quotidiennes barrettes en de véritables petites pépites de design.

CLINQ

 

Le pari de Gunhild Kranz, la créatrice des accessoires Clinq ? Transformer ces barrettes qu’on utilise sans réel enthousiasme en vrais accessoires de mode façon pièces de joaillerie. Pour cela, elle n’hésite pas à bouleverser les techniques de pliage du métal traditionnel, s’inspirant à la fois du drapage aperçu dans le prêt-à-porter, de l’origami et de la technologie. Il faut dire qu’il en faut de l’astuce pour penser à insérer dans ses clips un ressort ultra résistant (promesse d’extrême souplesse…) et les décliner dans une surface miroir (appelée Keramo-Finish) empruntée, excusez du peu, à l’industrie de l’aviation. Au final, Clinq rend sexy des accessoires dorés à l’or 24 carats et conçus sans le moindre rivet, incarnation parfaite du minimalisme chic et contemporain qu’on aime tant. Barrettes Clinq – à partir de 65 euros (chez colette).

 

CLINQ

 

CLINQ

 

CLINQ

 

CLINQ

 

Shares

+ Pas de commentaires