Les souriants Savons de Marcel

Fabriqués en petite quantité par la Savonnerie du Midi, les tout bio Savons de Marcel prouvent qu’écologie et fantaisie peuvent faire bon ménage. Interview de Jérémie, l’un des quatre joyeux concepteurs de la marque.

savons-de-marcel-interview-createurs

 – Comment vous êtes vous rencontrés Adrien, Mathieu, Benjamin et vous ?

A la sortie de notre école de commerce, Adrien a travaillé chez Horizon Média, une régie publicitaire. Mathieu quant à lui a été engagé en tant que planeur stratégique pour Saatchi&Saatchi et TBWA. Au bout de 3 ans, nous avons démissionné pour lancer Marcelgreen.com, un site dédié à l’information sur l’éco-consommation, vendant des produits d’éco-design en ligne. Décidés à créér nos propres produits, Benjamin le graphiste/photographe et moi-même (aussi acteur et réalisateur) avons rejoint l’aventure pour fonder les Editions de Marcel, dont le premier produit sera le fameux Savon de Marcel.

– Qui fait quoi précisément ?

Benjamin est en charge de la création visuelle des Editions (packaging, estampille sur les savons, identité de la marque, édition etc), Mathieu et Adrien mettent leur expérience et leur réseau au service de l’entreprise tout en gérant (entre autres !) la communication sur les réseaux sociaux. Pour ma part, je suis en charge de la partie commerciale et administrative de la boîte. Mais il m’arrive aussi, en attendant que les Editions de Marcel deviennent une multinationale, d’effectuer moi-même quelques livraisons sur Paris…

– Le prénom Marcel semble bien vous plaire…

Oui car il évoque dans l’esprit collectif un retour aux sources, une sonorité qui fleure bon le terroir, mais qui revient de plus en plus à la mode. C’est donc une manière d’associer la dimension écologique à celle de la modernité. Les Editions de Marcel ont justement la volonté de créer des produits éco conçus en alliant éthique et innovation.

– Comment vous est venue l’idée de ces boîtes ?

Nous souhaitions obtenir un produit irréprochable d’un point de vue éthique. Les encres végétales et le papier recyclé étaient donc une évidence. Et puis nous avons souhaité aller plus loin en trouvant un moyen de fermer nos boîtes sans utiliser de colle, ce qui est très peu fréquent. On a donc planché avec notre fabricant et la boîte du Savon de Marcel est née. Nous avons également trouvé un moyen pour éviter d’utiliser un vernis intérieur de synthèse en le remplaçant par un vernis à l’eau.

– On parle de concept « écolo-rigolo », ça vous plaît ?

Le terme « ecolo-rigolo » est très enfantin, certes, mais d’un point de vue strictement syntaxique il s’adapte parfaitement aux Editions de Marcel et donc au Savon de Marcel. Aussi nous imaginons que dans la bouche des journalistes qui l’emploient, cette expression est un compliment… Pour beaucoup de gens ces termes ne sont pas compatibles parce que la vision qu’ils ont de l’écologie est ennuyeuse, austère et culpabilisante. C’est absurde, l’écologie est un projet formidable porteur de belles promesses, il faut le prendre avec enthousiasme et savoir en rire bien sûr.

– Plus largement, qu’est-ce que l’engagement vert aujourd’hui ?

Il peut prendre des formes très différentes! Sensibilisation, activisme, vulgarisation… elles sont toutes nécessaires et complémentaires. La nôtre vise à montrer qu’adopter un mode de consommation écologique, ce n’est pas renoncer au beau, à la qualité ou à la fantaisie. L’écologie peut faire envie, Marcel est là pour le prouver. Les Savons de Marcel : disponible chez colette. www.lesavondemarcel.com

Shares

+ Pas de commentaires