Misia

Le nouvel Exclusif de Chanel nous transporte dans l’effervescence d’un soir à l’opéra, près d’un siècle en arrière.

misiachanel

@ Sarah Bouasse

On dit que c’est elle qui souffla à sa grande amie Gabrielle Chanel l’idée de lancer des parfums. Comme Coco, Misia Sert était une figure incontournable du Paris des années 20 : pianiste et égérie de l’avant-garde artistique, elle comptait parmi ses amis Proust, Cocteau, Picasso, Bonnard ou encore l’impresario de ballet Serge de Diaghilev. Cette femme fascinante prête aujourd’hui son prénom à la quinzième fragrance de la collection des Exclusifs de Chanel, premier opus signé par le nouveau parfumeur maison, Olivier Polge (ce nom vous est familier ? c’est parce qu’Olivier succède à son père, Jacques Polge). Pour composer ce jus, il a imaginé l’effervescence d’un soir de spectacle à l’Opéra Garnier, époque Ballets Russes. Et pour retranscrire « le parfum des lèvres ourlées de rouge et des fards des danseurs, le toucher soyeux des fourrures et du rideau de velours rouge« , il a placé au cœur de sa composition la violette et l’iris, deux fleurs qui prêtent, depuis toujours, leurs accents poudrés aux bâtons de lipstick et aux poudres. Piqué de roses envoûtantes et soutenu par un fond chaud et duveteux de fève tonka et de benjoin du Laos, ce bouquet floral enveloppant et lumineux nous a conquis grâce à son sillage lumineux et moderne, teinté d’un esprit old school juste ce qu’il faut. Ça vaut bien le coup de casser sa tirelire… Eau de toilette Misia de Chanel – 133 euros les 75 ml.

Retrouvez le blog de Flair ici.

Shares

1 commentaires

+ Laisser un commentaire