Faire sa Princess

Shu Uemura vise juste une nouvelle fois en signant, en collaboration avec Takashi Murakami, l’une des panoplies beauté les plus séduisantes du moment.

shuuemura636x422

Il y a eu et Wong Kar Wai (ici) et Karl Lagerfeld (), il y aura désormais Takashi Murakami, l’icône star de la scène artistique japonaise. Lui qui dévoilait, en 2010 à Versailles, son projet « 6HP » retraçant les aventures d’un groupe de magiciennes nipponnes décline une fois de plus, pour Shu Uemura, ses créatures magiques baptisées majokko. Symbole de la dualité de la femme, ces princesses en rose et noir ornent palette, pinceau, fard à joue et autre huile démaquillante (l’un des best-seller de la marque). Une édition ultra limitée prévue pour novembre en boutique. Collection Six Heart Princess par Takashi Murakami pour Shu Uemura – entre 18 et 88 euros.

✓ There was, and Wong Kar Wai (here), and Karl Lagerfeld (there), there will be now Takashi Murakami, the icon from the Japanese art scene. The man who revealed, in 2010 at Versailles, his “6HP” project about a group of Japanese magicians’ adventures, declines once again to Shu Uemura, his magical creatures named majokko. Symbol of the woman duality, these princesses in pink and black adorning palette, brush, blush and other cleansing oil (one of the brand best-seller). An ultra limited edition planned in shops for November. Six Heart Princess Collection by Takashi Murakami for Shu Uemura – between 18 and 88 euros.

Shares

+ Pas de commentaires